Infection à Clostridium difficile chez les patients atteints de neutropénie

SIR-Nous lisons avec intérêt le rapport de Gorschlüter et al , et nous sommes d’accord avec les auteurs que la diarrhée associée au Clostridium difficile a été mal étudiée chez les patients neutropéniques atteints de malignité hématologique Pour le sous-groupe des patients neutropéniques subissant une greffe de cellules souches hématopoïétiques HSCT, l’absence de données sur CDAD est également remarquable En ce qui concerne cette question, nous aimerions commenter nos résultats sur CDAD chez les patients atteints de HSCT avec neutropénie; ces résultats ont été rapportés précédemment dans un résumé publié ailleurs Nous avons trouvé une incidence de CDAD de% patients dans une cohorte de patients HSCT Cinq patients ont reçu une greffe allogénique de cellules souches hématopoïétiques et un sauvetage autologueL’âge moyen du patient ± SD était de ± ans; nombre moyen de globules blancs ± écart-type était de ± × leucocytes / L Tous nos patients recevaient des antibiotiques intraveineux à large spectre lorsque le CDAD était administré incubation. On a administré de la vancomycine ou du métronidazole et tous les patients avaient une réponse complète ± du traitement Bien que l’incidence de DACAD dans notre étude ait été supérieure aux résultats mentionnés dans d’autres rapports de patients HSCT , à notre connaissance, aucun rapport n’aborde la pertinence spécifique de cette cause de maladie chez les patients neutropéniques qui subissent des HSCTA. montré, les résultats cliniques et la réponse au traitement autres que l’immunosuppression profonde et les dommages de la muqueuse intestinale associés à la HSCT et, en particulier, allogénique HSCT étaient similaires à ceux rapportés par Gorschlüter et al Nous espérons que ces données élargiront les connaissances sur CDAD dans ce groupe de patients