Interventions communautaires pour les populations marginalisées

Par conséquent, pour le traitement de l’infection par le VIH, des termes tels que «thérapie antirétrovirale directement administrée» et «traitement modifié directement observé» MDOT peuvent être plus appropriés. En outre, l’épidémie d’infection par le VIH n’est pas caractérisée par un maladie générale qui se propage à travers la population; il s’agit plutôt de multiples petites épidémies, tout comme les feux de brousse, qui se manifestent dans différentes communautés à risque. La part écrasante de l’infection par le VIH et du fardeau de la maladie est maintenant observée dans les pays à ressources limitées. L’infection par le VIH est en train de réapparaître chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes Cette épidémie est cependant très différente de l’épidémie actuelle d’infection par le VIH chez les utilisateurs de drogues injectables ou chez les personnes infectées par transmission hétérosexuelle. La nature unique de ces différentes populations, chaque communauté spécifique nécessite des interventions ciblées. Les articles de ce supplément expliquent les succès potentiels des interventions thérapeutiques observées dans différents contextes. Ces paramètres vont des cliniques de méthadone en milieu urbain à Baltimore à un programme communautaire en milieu rural en Haïti. qui sont utilisés diffèrent selon la population, que ce soit dans ce pays ou dans le monde en développement Ce serait une erreur d’essayer de développer une intervention «taille unique» pour MDOT. La flexibilité est nécessaire pour répondre aux besoins des personnes servies vaso-dilatation. Cependant, il est clair que peu importe comment le programme est conçu, le développement d’une confiance La relation entre l’équipe de soins et le patient est essentielle pour le succès à long terme de ces interventions. Bien que le but de chaque programme soit l’autonomisation des patients afin qu’ils puissent éventuellement prendre le contrôle total de leur propre thérapie, nous devons reconnaître que de nombreux patients n’atteindront peut-être jamais ce but Dans l’avenir, il sera important d’essayer de comprendre quelles personnes et populations sont les plus susceptibles de bénéficier de ce type d’interventionPar exemple, parmi les adolescents qui ont traditionnellement eu de grandes difficultés à suivre un traitement s’ils ont une maladie chronique, le MDOT pourrait être extrêmement efficace. Le MDOT peut utiliser des travailleurs communautaires proches de ses pairs qui visitent des adolescents ou des jeunes infectés par le VIH à la diaspora. intervalles de temps selon leur stabilité sociale et leur adhésion au traitement Certaines personnes peuvent bénéficier de visites hebdomadaires, alors que d’autres peuvent faire mieux avec les visites jours par semaine. Beaucoup de femmes enceintes et post-partum font face à des défis importants de dépression, d’autres maladies mentales ou de toxicomanie. En outre, il a été démontré que les charges de VIH augmentent pendant la période post-partum, peut-être en raison d’une mauvaise observance du traitement MDOT peut être une approche idéale pour résoudre certains de ces problèmes. L’environnement correctionnel dans la collectivité est un autre exemple de la façon dont le MDOT peut être appliqué à une population ayant des besoins particuliers. Le milieu correctionnel est très structuré et les détenus font généralement remarquablement bien le traitement pendant leur incarcération . , ces personnes ont tendance à adopter des comportements à haut risque, en particulier des relations sexuelles non protégées. La combinaison de l’arrêt des médicaments anti-VIH, de l’augmentation subséquente de la charge virale et des relations sexuelles non protégées entraînerait probablement une augmentation de la transmission. Lier un programme MDOT communautaire à la prévention secondaire a beaucoup de sens. Cependant, l’objectif reste le même: réduire la morbidité et la mortalité à long terme du VIH / SIDA et limiter le développement et la transmission de virus pharmacorésistants, en particulier dans les communautés à haut risque Les programmes peuvent être utiles pour les personnes qui ont des antirétroviraux expérimentés ou des antirétroviraux naïfs non publiés, ACTG Il est important que, dans le processus d’apprentissage de l’adaptation du traitement observé au traitement de l’infection par le VIH, nous développions des Cela permettra au MDOT d’être généralisable à toutes les communautés, y compris celles qui vivent dans des environnements pauvres en ressources. les prochaines années, nous espérons que des interventions communautaires améliorées incluant des modifications du DOT apporteront des avantages significatifs aux communautés les plus difficiles à atteindre, y compris les utilisateurs de drogues injectables, les usagers de cocaïne, les malades mentaux et les personnes souffrant de graves perturbations sociales; Différents modes de prestation, d’intensité et d’incitation doivent être explorés Les ressources pour fournir des soins et un soutien à ces personnes sont disponibles Ce dont nous avons besoin, c’est la volonté et l’énergie créatrice pour développer les meilleurs programmes possibles qui traditionnellement “tombent entre les mailles du filet” et sont souvent oubliés