Homme déclaré mort par trois médecins se réveille à la morgue

Un homme qui a été déclaré mort par trois médecins s’est réveillé dans la morgue de l’hôpital quelques heures avant le début de l’autopsie.

Les médias espagnols rapportent que Gonzalo Montoya Jiménez, un prisonnier de vingt-neuf ans, a été retrouvé sans réponse dans sa cellule lors d’un appel matinal et avait été transféré dans une morgue d’hôpital dans un sac mortuaire.

Ne trouvant aucun signe vital, et documentant la cyanose et la rigidité cadavérique, trois médecins – y compris un médecin légiste – l’ont déclaré mort.

Il a été placé dans une chambre froide avec son corps balisé en vue d’une autopsie.

Quelques heures plus tard, les pathologistes disent qu’ils ont été stupéfaits d’entendre des ronflements venant de la pièce.

Selon El Español, Jiménez a ensuite été transféré sous surveillance dans une ambulance vers un autre hôpital où il a repris connaissance après 24 heures.

Les autorités disent qu’elles n’ont aucune idée de la façon dont la confusion s’est produite.

“Je ne peux pas commenter ce qui s’est passé à l’Institut de médecine légale”, a déclaré un porte-parole du Service pénitentiaire espagnol au UK Daily Mail.

“Mais trois médecins ont vu des signes cliniques de la mort, alors il n’est pas encore clair pour le moment pourquoi cela s’est produit.”

Certains rapports suggèrent qu’il pourrait s’agir d’un cas de catalepsie.