Répondre à Maltha et Jacobs

Rédacteur en chef-Le but de notre étude, «carence en fer protège contre le paludisme grave et la mort chez les jeunes enfants», était d’examiner la relation entre la carence en fer et les paramètres du paludisme, y compris la mortalité associée au paludisme , relation prospective entre la carence en fer et la protection contre l’infection paludique, la morbidité paludique et la mortalité toutes causes confondues et la tendance à la protection contre la mortalité associée au paludisme. La mortalité due au paludisme est compliquée par le fait que le paludisme prédispose à diverses infections, y compris non thyphoïdales. Salmonella NTS, qui peut contribuer à la mort [1] Dans leur lettre, Maltha et Jacobs soulignent que certaines des personnes de notre cohorte jugées comme des décès associés au paludisme peuvent avoir eu des coinfections avec NTS. À l’appui de leur point de vue, les auteurs indiquent que Les souches du SNRC sont courantes en Afrique subsaharienne, associées au paludisme et à la mortalité, et Des études non publiées ont été associées au paludisme et à la mortalité [2] Nous sommes d’accord que certains des décès associés au paludisme dans notre cohorte pourraient avoir eu d’autres infections contributives, et il a été suggéré que la carence en fer pourrait protéger contre les pathogènes bactériens [3] Selon nous, les infections non paludiques peuvent participer à la voie causale menant de l’état du fer au paludisme en passant par le paludisme. Compte tenu de la relation claire et longitudinale entre l’état du fer et le risque subséquent d’infection palustre et de morbidité palustre identifié dans notre étude, semble probable que le paludisme représente l’insulte primaire dans cette voie causale, tandis que les infections secondaires, y compris NTS, pourraient aggraver cette insulte primaire

Remarque

Conflits d’intérêts potentiels Tous les auteurs: Aucun conflit signalé Tous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits d’intérêts potentiels Conflits que les éditeurs considèrent comme pertinents pour le contenu du manuscrit ont été divulgués